.st0{fill:#FFFFFF;}

Faut il se laisser tenter par les SCPI ? 

 mars 27, 2019

By  Philippe Agnelli

Depuis plusieurs années, dans un contexte de taux toujours bas, le rendement des placements dit « sans risques » est en perpétuelle baise. Les livrets réglementés (livret A et Livret de développement durable LDD) ne rapporte qu’un faible 0,75% et le fond euro longtemps considéré comme le placement phare de l’assurance vie ne propose un rendement moyen en 2018 de 1,71%. Ces rendements restent en deçà de l’inflation de 1,8% calculée par l’INSEE et bien en deçà de l’inflation réelle en effet, l’INSEE dans le calcul de la «l’inflation sous-jacente» exclu un grand nombre de prix, comme le tabac, l’énergie, l’immobilier (considéré comme de l’investissement) qui pourtant occupent une place importante dans les dépenses des ménages.

Dans ce contexte de faible rendement, l’épargnant n’a que peu de solutions : soit se tourner vers les placements un peu plus risquer comme les OPCVM ou SICAV investi en actions et obligations, soit se tourner vers l’immobilier qui, malgré une fiscalité assez contraignante procure encore des rendements intéressants.

Même si l’inversement immobilier est plébiscité par 70% des français (d’après l’étude du Crédit Foncier) passer à l’acte n’est pas une chose facile pour la majorité d’entre eux. En effet, rare sont ce qui sont réellement formé à l’exercice, les sommes à investir sont souvent élevées, l’engament financer est donc important, la peur des impayés et les tracas de la gestion freinent bon nombre d’épargnants.

Toutes les raisons ci-dessus mentionnées ont porté depuis 2016 le placement sur les SCPI. En effet ce véhicule d’investissement régulé a attiré des montants records de collecte brut avec 6,48 Md€ en 2018, 7,21 Md€ en 2017 et 6,29 Md€ en 2016 (Source ASPIM).

Le secteur se porte bien, on recense 31 sociétés de gestion gérant 178 SCPI pour une capitalisation globale de 55,38M€ en hausse de 10% par rapport à 2017.

Les chiffres clés pour l'année 2018 :

Si le secteur de la SCPI (Pierre Papier) se porte si bien c’est en effet en partie pour son rendement assez exceptionnel en cette période de taux bas. En effet, en moyenne les SCPI ont rapporté en 2018 4,35% aux investisseurs (4,43% en 2017, 4,64% en 2016) cumulé à une augmentation du prix moyen des parts de 1,88% en 2018.

Il existe bien évidement un risque sur les loyers, un risque de liquidité, un risque de perte en capital tel qu’il est obligatoire de le spécifier pour les investissements financiers. Mais une bonne sélection des maisons de gestion et une diversification des SCPI contenu dans votre portefeuille sécurise grandement l’investissement. De plus cet investissement sur un sous-jacent immobilier doit être réaliser pour le long terme, une détention à minima de 8 à 10 ans des SCPI doit être envisagé.

Les chiffres montrent que sur certaines SCPI la durée de détention dépasse les 20 ans. Cette durée longue permet de lisser les éventuelles difficultés que peut rencontrer le marché immobilier de façon cyclique. 

L’investissement en SCPI regorge d’avantages, il serait dommage pour un investisseur de ne pas s’intéresser au sujet. Cependant malgré sa simplicité apparente de cet investissement ne doit pas faire à la légère. Pour souscrire, il est conseillé de rencontrer un professionnel afin de faire le point sur la situation financière, de fixer vos objectifs afin de choisir la façon la plus adapté d’investir selon votre profil de risque.

Philippe Agnelli


Titulaire d’un double master en sciences informatiques et en gestion internationale de fortune, Philippe Agnelli s’est spécialisé dans l’ingénierie financière du patrimoine et de l’immobilier. Fort de son expérience de manager et de son degré d’exigence dans les affaires, il investit depuis plusieurs années dans tous les domaines de l’immobilier : la location nue, meublée, meublés touristiques saisonniers sans oublier les locaux commerciaux et les bureaux. Ce sont des investissements importants réalisés en nom propre, par le biais de SCI ou même en viager. Doté d’un tempérament de visionnaire dans la composition d’un patrimoine, il a su très vite détecter l’efficacité des SCPI pour leur concept, gestion et coût d’administration. Fort de cette expertise et souhaitant toujours mieux conseiller ses clients, Philippe Agnelli fonde le site de distribution de SCPI en direct www.scpipremium.fr.

Your Signature

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

Subscribe to our newsletter now!