Les 3 principales familles de SCPI

Il existe plusieurs familles de SCPI. Certaine permettent aux épargnants de percevoir des loyers, d’autres de profiter d’avantages fiscaux et enfin une dernière famille permet de valoriser le patrimoine sans verser de revenus. De ce fait, on distingue 3 principales familles.

Les SCPI de rendements 

C’est la grande majorité des SCPI. Leur stratégie est accès sur la distribution des résultats et permettent ainsi aux porteurs de parts de percevoir des revenus réguliers. Ces revenus, catégorisés de revenus fonciers sont distribués mensuellement ou trimestriellement. En 2018 le rendement moyen (c’est-à-dire la proportion de revenus distribués par rapport au prix de la part) des SCPI a été de 4,5% avec un maximum de 7,91% pour la SCPI Corum XL. Les SCPI de distribution, sont bien adaptées pour les personnes ayant pour objectif d’obtenir un complément de revenu régulier pour par exemple préparer sa retraite.

Les SCPI de capitalisations

Nettement moins nombreuses, elles ont comme objectif la revalorisation du patrimoine acquis. Le résultat n’est pas distribué, il est capitalisé. C’est-à-dire que la SCPI ne va pas distribuer de revenus fonciers. Elle va réinvestir le fruit des loyers pour réaliser l’acquisition d’autres biens immobiliers. Le patrimoine de la SCPI va donc « grossir » plus rapidement et la valorisation des parts sera donc plus importante et plus rapide que pour les SCPI de rendement. Ces SCPI sont plutôt adaptées aux personnes qui ont une fiscalité élevée et qui n’ont pas besoin de revenus immédiats.

Les SCPI fiscales

Elles ont pour but de faire profiter l’investisseur des allègements d’impôt et reprennent les avantages fiscaux qui y sont votés au fils des lois de finance. Ce sont généralement des SCPI détenant un patrimoine à usage d'habitation (appartements, résidences, etc.).

Nous avons connu successivement les dispositifs Denormandie, Pinel, Duflot, Scellier et bien avant Borloo, Robien, Malraux….

Le contribuable intéressé par les dispositifs actuels achète des parts de SCPI éligibles. Cela permet de profiter des dispositifs fiscaux avec beaucoup de souplesse.

En effet, l’investisseur n’a pas à rechercher, sélectionner, « visiter » et finalement choisir un bien en particulier. La SCPI gère l’acquisition de plusieurs lots éligibles au dispositif puis les gère collectivement.

Important : Pour l’imposition 2019 de vos revenus de 2018, le total des avantages fiscaux ne peut délivrer une diminution supérieure à 10 000 € sauf si l’investissement se fait en Outre-Mer, dans ce cas, l’avantage sera porté à 18 000 €.

Exemples de dispositifs actuellement proposés :

SCPI Malraux

En contrepartie d’un engagement de conservation des parts pour une durée de 15 ans l’investisseur bénéficie d’une réduction d’impôt sur le revenu grâce à des travaux de restauration éligibles à la loi dans l’ancien. La réduction d’impôt sur le revenu applicable dès l’année de souscription est généralement de 18%. Cette réduction échappe au plafonnement des niches fiscales de 10.000 € par an. La réduction d’impôt est cependant plafonnée à 120.000 € sur 4 ans.

SCPI Pinel

Le taux de réduction de l’impôt sur le revenu varie selon la durée de location (6,9,12 ans). Le plafond d’investissement est de 300 000 € par an. Ces SCPI sont davantage destinées aux investisseurs souhaitant une réduction d’impôt dans le temps. 

Elles permettent actuellement de profiter des réductions d’impôts Pinel sans avoir besoin d’acheter un appartement dans le neuf et sans avoir à en gérer la location. De plus, elles permettent d’adapter plus facilement la somme à investir puisqu'il ne s’agit pas d’un "appartement complet" mais de parts de SCPI accessibles à partir de 200 €.

SCPI déficit foncier

Le but de ces SCPI est d’investir dans des logements anciens pour les rénover.  Le déficit foncier peut s’imputer sur les revenus fonciers de façon illimité et sur le revenu global dans la limite de 10 700€. Ce type de SCPI est très prisé par les propriétaires fonciers générant beaucoup de revenus et qui souhaitent réduire leur imposition.


A retenir : il existe trois grandes familles de SCPI : de rendement, de capitalisation et fiscale. Toutes n’ont pas les mêmes objectifs. Certaines distribues des revenus réguliers, d’autres choisissent de capitaliser dans le temps et enfin d’autres permettent de défiscaliser une partie de son imposition. Avant d’investir, il est important de bien définir ses objectifs.

Add Content Block
Philippe Agnelli
 

Titulaire d’un double master en sciences informatiques et en gestion internationale de fortune, Philippe Agnelli s’est spécialisé dans l’ingénierie financière du patrimoine et de l’immobilier. Fort de son expérience de manager et de son degré d’exigence dans les affaires, il investit depuis plusieurs années dans tous les domaines de l’immobilier : la location nue, meublée, meublés touristiques saisonniers sans oublier les locaux commerciaux et les bureaux. Ce sont des investissements importants réalisés en nom propre, par le biais de SCI ou même en viager. Doté d’un tempérament de visionnaire dans la composition d’un patrimoine, il a su très vite détecter l’efficacité des SCPI pour leur concept, gestion et coût d’administration. Fort de cette expertise et souhaitant toujours mieux conseiller ses clients, Philippe Agnelli fonde le site de distribution de SCPI en direct www.scpipremium.fr.

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply: