.st0{fill:#FFFFFF;}

SCPI : Va-t-on vers un meilleur rendement qu’espéré pour 2021 ? 

 27 janvier 2022

Par:  Laurie Cardile

En novembre dernier, l’Aspim et l’IEIF relevaient une performance en demi-teinte pour ce placement immobilier : 3% de rendement moyen sur douze mois glissants. A contrario, Linxea table plutôt, selon son scénario, sur un rendement moyen de 4,4% en 2021. Si ces prévisions se vérifient, les SCPI auront renoué en 2021 avec leur niveau d’avant-crise.

Sous réserve d’un léger ajustement de ce rendement lors de l’annonce exhaustive de l’ensemble des rendements des SCPI, la plateforme de distribution de produits d’épargne en ligne vise un rendement moyen de 4,42%. Son Observatoire ne tient cependant compte que de 70 SCPI sur les 206 que recensait l’Aspim fin 2020. Pour Linxea, ce sont les SCPI diversifiées qui ont été les plus performantes avec 5,10% en moyenne. Viennent ensuite les SCPI de la thématique « résidentielle » (4,30%) et enfin les commerces qui retrouvent des couleurs (4,19%).

Il conviendra d’attendre néanmoins les chiffres exhaustifs et définitifs du secteur publiés par l'Aspim dans les prochaines semaines pour avoir une confirmation de la très bonne dynamique 2021 des SCPI.

Source : ZoomInvest

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

Vous avez une question ? Une problématique ?

Nos conseillers répondent à vos questions en agence,
par téléphone ou par email, à votre convenance.

Pour nous joindre par téléphone, nos conseillers sont joignables du lundi au vendredi,

de 9 h à 19 h en continu au 04 93 78 28 96 (service et appel gratuits).

Laurie Cardile


Philippe Agnelli

Laissez un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

Recevez nos conseils d'investissement dans les SCPI

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :